DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Les jeunes générations font le choix du transport propre

Trotinette ville

Volonté de transport propre chez les jeunes

La trottinette constitue le moyen de transport préféré des jeunes d’aujourd’hui. D’après les sondages, la plupart des jeunes âgés de 16 à 25 ans l’utilisent, alors que les personnes âgées de 25 ans et plus optent pour les vélos, les scooters et les voitures. En fait, les jeunes souhaitent privilégier des moyens de transport verts et économiques afin de préserver l’environnement et de faire des économies considérables. Même si leurs souhaits peuvent paraître contradictoires comme le précise Les Echos, une nouvelle dynamique prend place et s’impose aujourd’hui. Le point sur la volonté de transport propre chez les jeunes.

Les adolescents et jeunes adultes préfèrent utiliser une trottinette ou un vélo au quotidien

Si les jeunes préfèrent utiliser une trottinette ou un vélo au quotidien, c’est surtout parce que ces moyens de transport permettent de ne pas polluer l’environnement, de ne pas dépenser de l’argent pour le carburant et de faire du sport. Il est vrai que la trottinette et le vélo n’offrent pas le même confort que les voitures classiques, mais ces véhicules sont respectueux de la planète, de la santé humaine et du porte-monnaie. Comme le révélait l’enquête menée par le CREDOC auprès des jeunes populations, “Pour protéger l’environnement, les jeunes se tournent vers des transports alternatifs et les pratiques collaboratives”:

« 44 % des jeunes européens revendiquent avoir choisi un mode de déplacement plus respectueux de l’environnement (à pied, en bicyclette et en transports publics) au cours du mois précédant l’enquête. La proportion grimpe à 50 % chez les jeunes Français, soit loin devant la moyenne des Européens ou des habitants de l’Hexagone».

Mis à part cela, ils constituent également une meilleure alternative pour éviter les contacts et pour respecter les mesures sanitaires anti-Covid. Leur utilisation est d’ailleurs encouragée par l’aménagement de nouvelles « coronapistes » dans certaines villes de France et par la proposition d’offres intéressantes par les entreprises : stationnement pour VAE, casiers, douches, station d’autoréparation cycliste, bornes de rechargement, …

La génération Z s’intéresse davantage aux voitures électriques

Dire que les jeunes préfèrent la trottinette et le vélo ne signifie pas qu’ils ne s’intéressent pas aux voitures. En fait, la plupart d’entre eux envisagent d’acheter et d’utiliser des voitures électriques.

Contrairement à la génération X, la génération Z privilégie toujours un moyen de transport propre. Ils reconnaissent tous les avantages de se déplacer avec un véhicule vert. Puis, ils sont aussi conscients de l’importance des petits gestes quotidiens pour l’environnement.

Carole Pezzali, une professionnelle spécialisée dans les mobilités, a même confirmé :

« A ce rythme-là, la voiture électrique pourrait s’imposer en 2030 ».

Selon l’étude Kantar 2021 aussi :

« Leur mentalité durable les amènera à voyager moins souvent et pendant plus longtemps. Et à allier travail à distance et découvertes, afin de prendre le temps et de minimiser leur impact sur la planète »

Nos modes de transport, entre vie et engagement environnemental

En outre, le critère environnemental passe donc avant tous les autres critères quand il s’agit de choisir un moyen de transport. Les jeunes préfèrent utiliser des trottinettes, des vélos ou des voitures électriques au lieu de se déplacer avec des véhicules qui fonctionnent avec du carburant polluant.