DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Vélo électrique, dangereux ou non ?

Au cours d’une étude effectuée par les chercheurs associés au sein de la Fédération allemande des assurances, les risques d’accidents encourus par les utilisateurs de vélos électriques sont plus élevés que ceux qui utilisent les vélos musculaires traditionnels. Cela s’explique par le fait que les vélos électriques roulent jusqu’à 25 km/h contrairement aux vélos classiques.
Cette même étude avait révélé qu’en 2021 près de 67 080 accidents liés à l’usage de vélos mécaniques avaient été enregistrés contre 17 000 accidents pour les vélos électriques. Rien d’alarmant étant donné que les personnes utilisant les vélos traditionnels restent beaucoup plus élevés que ceux qui se sont mis aux vélos électriques.

Le kilométrage, un point non négligeable

Cette étude a permis de démontrer que si les personnes utilisant des vélos électriques sont beaucoup plus exposées aux accidents c’est parce qu’elles parcourent plus de distances que les vélos classiques. Les utilisateurs de ces vélos modernes font 1,8 km de plus que les cyclistes classiques. En effet, plus vous roulez à vélo, plus vous serez exposé aux accidents. Voilà un autre point à prendre en considération lorsque vous souhaitez savoir si les vélos électriques font plus d’accidents que les vélos classiques.

D’autres exceptions à tenir en compte

Outre les points mentionnés ci-dessus, il est important de comprendre qu’un vélo électrique n’est pas beaucoup plus dangereux qu’un vélo traditionnel à quelques exceptions près. Sur un groupe de cyclistes âgés entre 18 et 34 ans, les risques d’accidents chez les conducteurs de vélos électriques sont beaucoup plus élevés, contrairement à ceux qui utilisent des vélos mécaniques.

la nuit en velo electrique.jpg Vélo électrique, dangereux ou non ?Si les jeunes sont beaucoup plus exposés aux accidents liés à la conduite de vélo électrique c’est parce qu’ils surestiment la capacité de leur bicyclette. Ils ne reconnaissent pas la limite de ce type de vélo parce qu’ils sont plus performant que les vélos classiques.
Une autre catégorie de personnes sujettes aux accidents de vélos électriques est les personnes âgées de 75 ans ou plus. Parce que les vélos électriques sont difficiles à prendre en main à un certain âge, les risques d’accidents restent beaucoup plus élevés. Ces difficultés concernent entre autres l’usage de la vitesse, le contrôle et la configuration de l’assistance.
Cette étude effectuée en Allemagne montre donc qu’il est préférable de choisir un dispositif adéquat à la force musculaire des personnes dans cette tranche d’âge pour éviter les accidents éventuels.
On peut ainsi en conclure que le vélo électrique n’est pas aussi dangereux que le vélo conventionnel, à condition de respecter certaines mesures.