DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Stationnement vélo : proposition d’un projet intéressant par la commission européenne

Le marché du cycle est plus dynamique que jamais. Favorisé par le confinement, l’engouement des Français pour le vélo est encore d’actualité jusqu’à maintenant. Le VAE, en particulier, n’a pas connu de crise. Il n’en finit plus d’exploser au point de rendre les années 2020, 2021 et 2022 hors norme. Selon les spécialistes, le potentiel du pays se situe entre 1 et 1,5 million de VAE écoulés à l’horizon 2025. Mais qu’en est-il du stationnement ?

Davantage de parkings pour vélo dans les immeubles

Logiquement, des projets doivent être envisagés pour multiplier les places de stationnement dédiées aux vélos. Puisque les aménagements actuels ne suffisent plus, il faut trouver des solutions adaptées. La commission européenne n’a pas hésité à recommander la mise en place davantage de parkings pour vélo dans les immeubles.
Ce projet concerne aussi bien les immeubles résidentiels que les lieux de travail, les zones commerciales et tous les bâtiments qui accueillent du public. Il prévoit un nombre proportionnel par rapport aux places de stationnement pour voitures déjà existantes. Puis, il considère aussi les dimensions de tout type de vélo, notamment des modèles classiques, des VAE, des tricycles et des modèles cargo.

Aménagement obligatoire d’un parking vélo dans les bâtiments résidentiels et non résidentiels

Plus précisément, la commission européenne préconise l’aménagement obligatoire d’au moins deux places de parking pour vélo par logement. Elle vise à ce que cette directive soit appliquée sur tous les bâtiments résidentiels qui disposent de plus de 3 places de stationnement pour voitures. Puis, elle insiste aussi à ce que 10% de ces places de parking pour vélo soit adapté à la taille des vélos spéciaux.
Pour ce qu’il en est des bâtiments non résidentiels, la commission européenne propose l’aménagement d’une place de parking vélo pour chaque place de parking voiture, du moment que l’immeuble compte plus de 5 places déjà dédiées aux voitures.

Nota Bene

Il convient de noter que ce projet en faveur des vélos n’est pas encore appliqué. Il apparaît encore sous forme de proposition et il faut attendre la validation du Parlement Européen et du Conseil de l’Union Européenne qui risque de prendre plusieurs années.
Quoi qu’il en soit, ce projet s’inscrit dans le cadre de la refonte de la directive européenne de 2010 dite « Performance énergétique des bâtiments » et donc dans le Pacte vert pour l’Europe.
Aussi, il ne faut pas oublier les lois actuellement en vigueur, notamment : la loi du 12 juillet 2010 pour l’engagement national pour l’environnement ; la loi ALUR relative au stationnement vélo dans les anciens immeubles et les textes de la loi d’orientation des mobilités de 2019 sur les dimensions et les conditions du stationnement vélo.