DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Paris ne tient pas ses promesses de pistes cyclables

Selon l’Association Paris en Selle, le projet de la commune de Paris d’aménager près de 180 km de pistes cyclables d’ici à 2026 est en retard.

En effet, à quatre ans avant la date butoir, seulement 15 % des pistes vertes ont été réalisées. Ces 15 % représentent 30 km seulement et ceux ne sont que « des pérennisations de “coronapistes” [les pistes cyclables temporaires mises en place à la sortie du premier confinement], en dur ou grâce à de l’urbanisme léger qualitatif » selon le porte-parole de l’association.

Aucune nouvelle piste aménagée en deux ans ?

Sur les 30 km de pistes cyclables, seulement 1,5 km sont nouvelles. Ce qui explique qu’uniquement 1,5 km de pistes cyclables ont été construites en deux ans alors que la maire avait annoncé près de 130 km de nouvelles constructions cyclables.
Alors que le nombre de cyclistes qui roulent à vélo dans la ville de Paris a augmenté de près de 78 % entre 2019 et 2021, la capitale reste dangereuse pour les cyclistes. Les voies ne sont pas balisées et les cyclistes sont exposées au danger de la route face aux automobilistes et aux conducteurs de deux-roues motorisés.
Toujours selon le porte-parole de Paris en Selle, ce retard est dû à « un pilotage politique trop lâche » et « un manque d’arbitrages ambitieux de la part de David Belliard » alors que le fond alloué à ce projet est de 250 millions d’euros.

Des prises de décisions fermes pour mener à bien le projet

Afin d’éviter que le Plan vélo à Paris ne prenne trop de retard face aux besoins des personnes qui circulent et habitent dans la ville, il est impératif que la mairie reprenne la selle et recadre le projet visant à aménager de nouvelles pistes cyclables dans toute la capitale.
Cela est important étant donné que le nombre des usagers de vélos ne cesse d’augmenter et que la plupart des voitures ne seront plus autorisées à entrer dans la capitale. De nouveaux aménagements sont nécessaires pour garantir la sécurité des cyclistes et des autres usagers de la route. Les travaux ne doivent pas uniquement rester à l’entretien et la pérennisation des coronapistes déjà existantes.
À noter que l’Association Paris en Selle suit de très près l’évolution de l’aménagement des pistes cyclables dans la ville de Paris. Elle tient à jour les informations relatives au projet adoptée par la ville sur la construction de nouvelles voies vertes pour répondre aux besoins des cyclistes.

Retrouvez l’interview de l’association Paris en selle ici.