DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Un vélo électrique sans batterie ? Sérieux ? Eh oui, le monde du vélo ne cesse pas d’évoluer. Récemment, l’entreprise STEE a lancé un modèle innovant, ultra-pratique et écologique. Puisque les cyclistes se plaignent souvent de l’autonomie de leur véhicule et aussi de la nécessité de le recharger régulièrement, maintenant il existe une meilleure alternative aux vélos électriques classiques.

Les particularités du Pipop

Baptisé Pipop, le premier vélo électrique sans batterie fut réalisé par une entreprise d’électronique située à Olivet, dans le département du Loiret en région Centre Val-de-Loire. Il reprend l’apparence et les caractéristiques du vélo à assistance électrique classique, sauf qu’il n’est pas équipé de batterie et il ne requiert pas de recharge.

En fait, ce nouveau vélo est doté de super-condensateurs capables d’emmagasiner de l’énergie à partir de l’effort produit par son utilisateur, puis de restituer celle-ci sous forme d’assistance électrique. Ainsi, plus le cycliste pédale, plus le Pipop peut parcourir plusieurs kilomètres.

Disponible en ce moment en seulement quelques modèles, le vélo électrique sans batterie est proposé à 1995 euros. La société STEE envisage la fabrication d’une centaine d’unités supplémentaires pour répondre à la demande des fans et elle vise à en produire un millier jusqu’à la fin de cette année pour garantir l’expansion de sa création.

Les avantages du vélo électrique sans batterie

Le tout premier atout du vélo électrique sans batterie est son poids. Il ne pèse que 20 kilos. Donc, il est plus facile à pédaler, à déplacer et à transporter. Ce modèle de vélo permet également de profiter d’un gain de temps et d’argent considérable. Il n’y a pas besoin de le recharger, ni de passer en station-service pour brancher le câble. Il suffit de pédaler.

Le vélo électrique sans batterie ne consomme pas non plus de carburant ni d’électricité. Il ne dispose pas de composants qui contiennent des terres rares et il n’émet pas de gaz polluant. Ainsi, il peut donc être considéré comme un véhicule vert et écologique. Il permet de faire un petit geste pour l’environnement, vu ses caractéristiques respectueuses de la planète.

L’autre avantage du vélo électrique sans batterie aussi est son rendement. Il peut parfaitement répondre aux besoins des cyclistes, puisqu’il suffit d’adapter le rythme de pédalage à chaque contrainte du trajet pour obtenir la vitesse nécessaire. Pour accélérer, il faut effectivement appuyer un peu plus sur les pédales. Et il en va de même en cas de côte ou de grande montée.