DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

L’engouement des Français pour le vélo

pexels-daria-obymaha-1684027-1536x1024

La filière vélo est en plein boom en France. De plus en plus de Français et de Françaises se déplacent au quotidien avec leurs bicyclettes pour aller au travail, à l’école, au marché, etc. Si 2020 a été considérée comme une année hors norme, 2021, elle aussi, a connu une croissance inattendue.
En fait, l’engouement pour le vélo a surtout été favorisé par la pandémie, les grèves des transports et la hausse des prix du carburant. Explications.

2020, une année hors norme

Depuis plusieurs mois, les chiffres attestent l’important essor du vélo. Pendant la première phase de confinement, notamment entre janvier et août 2020, de nombreux distributeurs de vélo ont vu leurs ventes augmenter de manière significative.
En prenant par exemple Cyclables, cette entreprise qui dispose de 55 magasins en France a vu son chiffre d’affaires s’accroître de 40% au cours de cette période, par rapport à 2019. Et à partir du mois de mai jusqu’à la fin du confinement, cette croissance a atteint les 67%.
Il a été prouvé que la hausse dépassait la barre de 101% en Ile-de-France et à Lyon. Et chez Décathlon, il n’est plus question de chiffres. Les clients bousculent dans les rayons et les vendeurs deviennent étrangement agressifs avec les visiteurs.

Les chiffres de 2021

En 2021, l’engouement pour le vélo continue en France. L’organisation Union sport & Cycle a annoncé que près de 2,8 millions de vélos ont été écoulés dans le pays. Plus précisément, la croissance en volume est estimée à 4% et la croissance en valeur à 15%. Ce qui a fait progresser le chiffre d’affaires du secteur de 43%.
Parmi les modèles les plus plébiscités par les Français, il y a les VAE et les vélos cargos. Environ 660 000 VAE ont été vendus l’année dernière, soit une augmentation de +28% et environ 17 000 vélos cargos, soit 50% de plus.

La prévision pour 2022

En 2022, il est sûr et certain que le même rythme sera gardé. Les Français continuent à s’intéresser au vélo. De plus, on remarque une grande prise de conscience en matière de préservation de l’environnement et de la santé humaine. Donc, il est fortement probable que la barre de un million de ventes sera atteinte vers la fin de l’année.
D’ailleurs, c’est la prévision de l’organisation Union Sport & Cycle. Et vu la constante amélioration des infrastructures, station gonflage et réparation pour vélo, abri vélo, … dans de nombreuses villes du pays, il sera plus facile d’atteindre cet objectif. Les seules choses à voir de prêt sont les liaisons intercommunales, le nombre de place de stationnement pour vélo et l’organisation du territoire. Si ces derniers sont maîtrisés, il y aura davantage de cyclistes en France.